top of page

La génération la plus attachée au bureau est la dernière

Selon une étude américaine, la génération Z est plus attachée au travail en présentiel que les millenials.


© Presse-citron
  • Une étude américaine indique que le nombre de travailleurs en présentiel a augmenté aux États-Unis

  • Et les plus jeunes, les travailleurs appartenant à la génération Z, seraient les plus enclins à travailler dans un bureau

  • Cela est peut-être lié au fait qu’il peut être plus facile de débuter une carrière ou de débuter dans une nouvelle entreprise lorsqu’on est avec des collègues

La génération la plus attachée au bureau ou au travail en présentiel est la génération Z, la plus jeune. Pour rappel, c’est le nom qu’on a donné à la génération née entre le milieu des années 90 et le début des années 2010. Selon une étude américaine de Morning Consult, relayée par le magazine Fortune, c’est en effet dans cette génération qu’on trouve le plus d’adultes préférant travailler en présentiel.


Dans son rapport intitulé “2023 State of Workers”, Morning Consult indique avoir interrogé 3 500 travailleurs américains. Et les données recueillies durant cette étude suggèrent que le nombre de personnes en télétravail est en baisse aux États-Unis. En effet, 63 % des répondants ont indiqué qu’ils travaillent principalement en présentiel, en hausse par rapport aux 60 % de l’année dernière.

Les Américains travaillant principalement en télétravail seraient donc passés de 27 % à 23 %. “Malgré le battage médiatique autour d’un avenir de travail à distance, les adultes américains voient encore de nombreux avantages à être dans un bureau. Dans l’ensemble, la productivité était la raison la plus citée pour cette préférence, suivie du désir de séparer la vie professionnelle et la vie familiale”, lit-on dans le rapport.


Les jeunes seraient plus favorables au bureau

Celui-ci souligne également le fait que chez les travailleurs de la génération Z, une “plus grande majorité” travaille principalement en présentiel, par rapport aux autres générations de travailleurs. Et ce n’est pas tout, les Z montreraient aussi la préférence la plus forte pour le travail en présentiel. Néanmoins, l’étude indique aussi que les sociétés employant des jeunes et imposant le travail en présentiel doivent quand même tenir compte de ce qui peut faire hésiter la génération Z.

“Parmi les principales raisons, citons le fait de ne pas vouloir faire le trajet, de ne pas aimer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et de se sentir plus à l’aise en travaillant à distance”, explique Morning Consult. Donc, il est possible que même quand on emploie une génération qui serait plus encline à travailler en présentiel, une certaine flexibilité puisse être nécessaire.


Il est plus facile de débuter en présentiel

Cette préférence pour le travail dans un bureau chez les jeunes travailleurs pourrait s’expliquer par le fait qu’il peut être plus simple de débuter une carrière ou de débuter dans une nouvelle entreprise lorsqu’on est dans un bureau avec des collègues. C’est par exemple l’avis de Mark Zuckerberg, le PDG de Meta. Alors que le groupe était à fond pour le télétravail, celui-ci estime désormais qu’il y a des limites à ce mode de fonctionnement.


Dans une note publiée au mois de mars, Zuckerberg a relayé des analyses de Meta qui indiquent que les personnes qui ont rejoint le groupe en mode présentiel, et qui sont ensuite passées au télétravail, ou ceux qui travaillent toujours en présentiel, sont plus performants que les employés qui sont arrivés en tant que télétravailleurs.

Concernant particulièrement les jeunes, Mark Zuckerberg a indiqué que l’analyse de Meta montre que : “les ingénieurs en début de carrière réussissent mieux en moyenne lorsqu’ils travaillent en personne avec des coéquipiers au moins trois jours par semaine. Cela nécessite une étude plus approfondie, mais notre hypothèse est qu’il est encore plus facile d’établir la confiance en présentiel et que ces relations nous aident à travailler plus efficacement”.


La version originale de cet article a été publiée sur https://www.presse-citron.net/

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page