Le top 10 des visas pour télétravailler à l’étranger


Plage Thailandaise avec des bateaux traditionnels amarés
Plage de sable blanc en Thaïlande. Crédit photo : Sumit Chinchane sur Unsplash

À l’heure où le télétravail est plus que jamais d’actualité, abordons 10 destinations qui vous permettent de travailler dans des environnements exceptionnels. Prenez votre ordinateur, demandez un visa pour télétravailleur, et c’est parti !


On connaissait le visa de tourisme, le visa d’affaires, voici à présent le visa dédié aux télétravailleurs. Cette formalité administrative est parfaitement dans l’air du temps et permet d’attirer des digital nomads. Aujourd’hui, plus que jamais les travailleurs ont envie d’aller découvrir de nouveaux horizons. Les confinements successifs ont levé les derniers doutes. Travailler enfermé dans un studio ou sur une plage au soleil, le choix est vite fait. C’est pourquoi nous avons recensé pour vous 10 pays qui ont mis en place un visa de télétravail :

  • Dubaï ;

  • La Thaïlande ;

  • La Barbade ;

  • Le Costa Rica ;

  • Les Bermudes ;

  • L’Islande ;

  • L’Estonie ;

  • Antigua-et-Barbuda ;

  • Les Îles Caiman ;

  • L’île Maurice


1 – Dubai et le Virtual Working Program

Vous êtes séduit par la grandeur et la décadence de Dubaï et avez envie d’y passer quelque temps pour télétravailleur ? Bonne nouvelle. Le pays a créé un Virtual Working Program qui permet d’y travailler pendant un an.

Les conditions pour télétravailler à Dubaï : avoir un contrat de travail ou prouver que vous êtes freelance et que vous avez votre propre entreprise. Il faut également gagner au moins l’équivalent de 5 000 dollars par mois.



2 – La Thaïlande avec le visa STV ou TR


Paillottes et bains de soleil, un hotel idéal pour les télétravailleurs en Thailande
Lieu paradisiaque propice au télétravail. Crédit photo : Sara Dubler Koei sur Unsplash

Pays privilégié par les digital nomads, la Thaïlande accueille tout naturellement les télétravailleurs. Pour cela, il est nécessaire de faire une demande de visa Thaïlande STV (Spécial Tourist Visa) qui permet de rester 90 jours, une durée renouvelable deux fois. Vous pouvez donc télétravailler durant 9 mois en Thaïlande… Le bémol : des conditions financières exigeantes pour y être éligible. Alternative : le visa de tourisme TR pour rester 60 jours, prolongeable 30 jours pour un total de 3 mois sur place.


Les conditions pour télétravailler en Thaïlande : de 14 jours (la durée pourrait être raccourcie cet été). Retrouvez toutes les formalités sur la plateforme de l’agence RapideVisa.

3 – La Barbade et le Welcome Stamp

La Barbade, c’est ce petit pays situé dans les Antilles au large des côtes de Saint-Vincent et les Grenadines, au sud-est de la Martinique. À Bridgetown, la capitale, ou du côté de Deborah Bay, installez votre bureau sur les bords de l’Atlantique. Avec le Welcome Stamp, les digital nomads ont leur place dans ce petit pays. Ce visa de télétravail est valable 12 mois, il est même renouvelable.


Les conditions pour télétravailler à la Barbade : avoir une assurance santé et un revenu annuel de 50 000 dollars minimum. Petit point noir : vous devez payer 2 000 dollars pour obtenir votre précieux sésame.

4 – Le Costa Rica et la Residencia Temporal

Vous avez envie de télétravailler dans un pays hispanique ? Le Costa Rica vous ouvre ses portes. Ce pays d’Amérique centrale vous propose de faire une demande de Residencia Temporal Empleados Especializados por cuenta propia, un document qui vous permet de travailler dans un environnement dépaysant durant 2 ans.


Les conditions pour télétravailler au Costa Rica : prouver votre statut de freelance.

5 – Les Bermudes avec le Work From Bermuda

Il ne s’agit pas ici de travailler en bermuda, mais presque. La promesse est belle avec ce Work From Bermuda qui permet de s’installer durant un an dans un pays aux paysages époustouflants.


Les conditions pour télétravailler aux Bermudes : prouver que vous êtes en télétravail ou étudiant et payer 263 dollars de frais de dossier.

6 – L’Islande avec le Long-term visa

Emerveillement d'un homme devant les aurores boréales en Islande
Crédit photo : Joshua Earle sur Unsplash

Partez travailler en Islande entre deux bains chauds et restez durant 6 mois. Une belle occasion de découvrir ce pays tout en conservant les mêmes horaires de travail que vos clients. Le Long-term visa for remote workers and family est là pour ça !


Les conditions pour télétravailler en Islande : avoir un salaire minimal de 7 700 dollars.

7 – L’Estonie et son visa numérique

C’est un e-Visa que propose l’Estonie pour venir télétravailler à Tallin sur les bords du golfe de Finlande. Si ce pays balte vous séduit, vous allez en profiter durant un an.


Les conditions pour télétravailler en Estonie : simplement payer 80 à 100 € selon la durée de votre séjour.

8 – Antigua-et-Barbuda avec l’Antigua Nomad Digital Residence

Retour dans les Antilles, cette fois au-dessus de la Guadeloupe. Avec son Antigua Nomad Digital Residence, cet état souhaite faire venir des télétravailleurs du monde entier. Il est vrai que le cadre de travail promis fait réfléchir. Vous pouvez vous installer durant deux ans.


Les conditions pour télétravailler à Antigua-et-Barbuda : travailler à distance en tant que salarié ou être indépendant. Payer 1 500 dollars.

9 – Les îles Caïman et le Global Citizen Concierge

Ce territoire d’outre-mer britannique se situe en dessous de Cuba. Avec son programme Global Citizen Concierge, cet espace qui n’a rien à envier aux autres îles des Caraïbes vous accueille durant 2 ans.


Les conditions pour télétravailler aux îles Caïman : gagner au moins 100 000 dollars par an et souscrire une assurance santé.

10 – L’île Maurice et le visa Premium

Photo aérienne en drone de l'île Maurice
L'île Maurice, un paysage de carte postale. Crédit photo : Xavier Coiffic sur Unsplash

Cette île de l’océan indien a mis en place un visa Premium spécialement dédié au travail à distance. Pour être éligible à ce sésame valide 1 an, il faut prouver une source de revenu en dehors de l’île Maurice.


Les conditions pour télétravailler à l’île Maurice : prouver une assurance couvrant les frais médicaux incluant le Covid-19.






Cet article a été rédigé par Alexandre Demaille, dirigeant associé de RapideVisa (agence spécialisée dans l’obtention de visas à distance) et publié sur Tom.travel



14 vues0 commentaire