Les bienfaits du télétravail

Dernière mise à jour : mars 1


Quels sont les bienfaits du télétravail en France ? Télétravail-conseils répond à cette question.




Les entreprises bénéficient actuellement d’une opportunité de réflexion collective de la mise en place de ce mode de travail alternatif.

Mettre en place le télétravail sans réflexion, c’est un peu comme partir en voyage sans passeport, sans bagages, sans destination et sans définir de durée. Ça peut bien se passer mais ce n’est pas gagné.

Les bienfaits, les avantages du télétravail sont nombreux, surtout lorsque l’on parle de télétravail à temps partiel.

Être présent.e dans l’entreprise une à deux journées par semaine, non pas pour produire seul.e dans un bureau isolé, mais pour échanger, participer à l’avancée collective de l’entreprise dans des locaux aménagés pour ces nouvelles fonctions implique de repenser les locaux pour ces nouvelles fonctionnalités. Et oui, celles et ceux qui pensent que le télétravail permettra de faire des économies de bureaux ne sont pas dans le vrai. Les lieux permettant échanges et rencontres restent nécessaires, mêmes primordiaux !

Avoir ce temps, librement choisi et concerté, d’avancer sur des dossiers avec le recul que peut offrir le télétravail. Il invite à repenser globalement la notion de travail, de temps passé, de liberté et de responsabilité. Il implique la confiance, l’écoute, l’accompagnement. Aussi, il implique de permettre à chacune et chacun de trouver sa propre motivation en se sentant accompagné et sécurisé.

Et vous pourrez vous rendre compte que, tout comme le bien-être des collaborateurs, le télétravail est rentable pour l’entreprise.

Avant tout, précisons que nous parlerons principalement d’une approche PARTIELLE du télétravail. Sauf exceptions, il ne s’agit pas de proposer 100% de l’activité professionnelle hors entreprise. Même si le télétravail entraîne fréquemment une hausse de l’efficacité individuelle, l’efficacité collective est capitale et liée aux regroupements, échanges qu’il conviendra de réinventer.

Les méfaits du télétravail sont réels, tout comme sont réels les méfaits d’un management défaillant. Des conditions de travail déplorables, de surexploitation, de conditions de sécurité inexistantes, d’absence de considération et de reconnaissance en entreprise.

En fait, les mêmes thématiques, présentes en entreprise et bien comprises de toutes et tous, se retrouvent en télétravail avec des réponses… à trouver. Et c’est dans la maladresse ou l’absence de réponse que se retrouvent les éventuels méfaits du télétravail.

Les risques et les inconvénients liés au télétravail sont :

  • Isolement

  • Absence de séparation entre le domicile et le travail

  • Plus de distractions de la famille

  • Possibilité d’heures de travail excessives

  • Moins de sensibilisation aux changements dans l’entreprise

  • Peur d’être « sous-géré » ou « hors de vue, hors de l’esprit »

  • Difficulté à maintenir le contact et une communication ouverte avec l’employé

  • Difficulté à maintenir une communication adéquate entre les autres employés ou avec les clients

  • Retard possible dans le service client


Ces risques existent, ils ont des conséquences directes sur la santé des collaborateurs. Aussi, potentiellement, sur le professionnalisme de l’entreprise. Il est nécessaire d’en tenir compte dans la mise en place des processus de télétravail au sein de l’entreprise.

Le télétravail n’est pas nouveau, de nombreuses sociétés le pratiquent avec succès depuis plusieurs années. La période a obligé à s’y mettre et les résultats permettent de s’interroger sur une éventuelle continuité – partielle – de ce mode de fonctionnement.

Les questions qui se posent fréquemment :

  • Être en contact avec un salarié en télétravail 3 fois par jour ou ne pas le contacter de la semaine. Quelle est la bonne fréquence pour qu’il ne se sente ni harcelé ni abandonné ? Autant, lorsque l’on croise un collaborateur dans un couloir, le message passe facilement. Autant, lorsque celui-ci est à 30 km de distance, les contacts « informels » disparaissent. Au profit de quoi ? comment apprendre à communiquer autrement ?

  • Permettre à chacun de disposer d’un environnement de travail optimal en entreprise. Ne pas se soucier des conditions de travail à domicile. Méconnaître que le collaborateur travaille dans un environnement confiné ou bruyant, au milieu du salon ou dans la cuisine et que l’impact sur sa vie privée est néfaste. L’entreprise doit-elle pénétrer le domicile du collaborateur ou rester en retrait, au risque de ne pas connaitre l’impact négatif sur le collaborateur ?…

Les méfaits, par absence de communication, de préparation, de concertation sont réels, présents et déplorables.




La version originale de cet article a été publiée sur Teletravail-conseils.fr

1 vue0 commentaire